Autonomie, polyvalence & écoute

Accompagnement social


Services technique et éducatif :

Le Chef de services anime et coordonne les responsables des ateliers (moniteurs principaux).
Les responsables, les éducateurs techniques et les moniteurs d'atelier organisent et assurent le suivi du travail dans les ateliers.
Ils sont responsables de la qualité et du suivi de la production, ils mettent en place les actions de soutien du 1er type (apprentissage des machines, des gestes professionnels et d'autonomie au travail).

 

Accompagnement psycho-social :

  Psychologue : Les usagers disposent d'un lieu d'écoute auprès d'un personnel spécialisé avec lequel ils peuvent aborder des sujets d'ordre privé ou professionnel. Ces entretiens sont soumis à la confidentialité. le rôle de la psychologue se situe dans l'écoute, l'évaluation, l'information, le conseils, l'orientation vers d'autres partenaires médico-sociaux.
Assistante Sociale : Elle accueille les usagers à leur arrivée et leur apporte ses compétences pour les aider dans leurs démarches administratives. Elle assure le lien entre votre milieu d'origine et l'ESAT.
L'assistante sociale accompagne les usagers dans l'obtention et le maintien de leurs droits sociaux.

 

La loi n° 2005-102 du 11 février 2005 a confirmé la mission médico-sociale des ESAT chargés d’offrir des possibilités d’activités diverses à caractère professionnel aux personnes handicapées dont les capacités de travail ne leur permettent pas, momentanément ou durablement, de travailler dans une entreprise ordinaire ou dans une entreprise adaptée, et de mettre en œuvre ou de favoriser l’accès à des actions d’entretien des connaissances, de maintien des acquis scolaires et de formation professionnelle ainsi que des actions éducatives d’accès à l’autonomie et d’implication dans la vie sociale (art. L. 344-2 et L. 344-2-1 du code de l’action sociale et des familles).

 

Dans son decret 2006-1752, la loi definit plus precisement ce que doit proposer un ESAT.

« Dans le cadre de la mise en oeuvre de son règlement de fonctionnement et de son projet institutionnel, l’établissement ou le service d’aide par le travail s’engage à mettre en place une organisation permettant à l’usager d’exercer des activités à caractère professionnel adaptées à ses capacités et à ses aspirations.
A ce titre, il s’engage à tout mettre en oeuvre pour permettre à l’usager de bénéficier de toute action d’entretien des connaissances, de maintien des acquis scolaires, de formation professionnelle susceptibles de favoriser le développement de ses compétences et son parcours professionnel au sein du milieu protégé ou vers le milieu ordinaire de travail. Les horaires collectifs d’exercice des activités à caractère professionnel sont prévus par le règlement de fonctionnement de l’établissement ou du service d’aide par le travail ».

Dans le cadre d’un entretien à la suite duquel l’accord des deux parties est formalisé, l’établissement ou le service d’aide par le travail s’engage a proposer à l’usager des activités d’accès à l’autonomie et d’implication dans la vie sociale correspondant à ses aspirations personnelles et à ses besoins ».